Un projet proposé par l'association Monoquini
Dans le cadre de la Semaine Digitale #5
_________________________________________________________________________________________

PERFORMANCES AUDIOVISUELLES
_________________________________________________________________________________________

DELAY LINE MEMORY
(Gert-Jan Prins & Bas van Koolwijk / Hollande)
MONOLITH~
(Manuel Knapp / Autriche)

Performances audiovisuelles & projections vidéos
Mercredi 6 avril à 20h30
Bourse du Travail
44 Cours Aristide Briand, Bordeaux

Entrée gratuite

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/1712231609022867/


1ère partie : projection d'une sélection de films de Bart Vegter

Quoique modeste (9 courts métrages réalisés sur une période de 27 ans), l'œuvre du cinéaste néerlandais Bart Vegter (1940-2010) est remarquable par son élégance et sa méticulosité.
Formé à l'Université Technique d'Eindhoven (il fut ingénieur électrique chez Shell et Philips), Bart Vegter était un autodidacte dans le domaine du cinéma d'animation, puisant ses influences dans les films de ses compatriotes Frans Zwartjes, Paul de Mol et Jacques Verbeek, ainsi que dans le cinéma expérimental, principalement nord-américain, des années 60 et 70.
Il réalisa son premier film, HORIZONTALEN, en 1981, à l'âge de 40 ans, après avoir participé à un atelier de la Vrije Academie à La Haye.
Son goût pour l'abstraction, reposant sur le mouvement de couleurs et d'éléments géométriques en ayant d'abord recours à des techniques traditionnelles, a trouvé à s'épanouir à partir de 1990 au travers des programmes logiciels qu'il développait. NACHT-LICHT (1993) l'a fait reconnaître en tant que pionnier dans l'usage de l'ordinateur domestique comme outil de réalisation de films d'animation expérimentaux.
Son dernier film, DE TIJD ("Le temps"), en 2008, parachève subtilement son approche de la musique visuelle, où la couleur ondule et se décline en lentes et chaudes variations.

Au programme :
Nacht-Licht (1993, 13 minutes)
De tijd (2008, 9 minutes)
_________________________________________________________________________________________

2ème partie : DELAY LINE MEMORY

Conçu par les artistes néerlandais Bas van Koolwijk & Gert-Jan Prins, Delay Line Memory est un projet audiovisuel pour batterie et dispositif électronique qui repose sur la visualisation en 2D de données informatiques au travers de logiciels primitifs, produisant des motifs colorés et mouvant au gré des impulsions sonores.

Première au Stedelijk Museum, Amsterdam, le 26 février 2015.
Première française.

Bas van Koolwijk
Dans son travail, Bas van Koolwijk a recours à la fois au son et à l'image, analogique ou numérique, comme données interchangeables. Il produit des compositions acoustiques et visuelles, en portant atteinte aux supports même, pour en révéler les plis et les limites. Il développe ses propres outils numériques, à la fois hardware et logiciels.
basvankoolwijk.com

Gert-Jan Prins
Né en 1961, Gert-Jan Prins est une figure notoire de la scène électronique expérimentale depuis une vingtaine d'année. Il se consacre particulièrement aux qualités sonores et musicales du bruit électronique, dans ses relations au visuel.
Débutant sa carrière comme batteur, il a développé une démarche d'improvisateur-expérimentateur créant ses propres instruments électroniques, tels le Synchronator ou le Mole-Rat, qu'il met au profit de nombreuses collaborations internationales, performances audiovisuelles, installations...
www.gjp.info

_________________________________________________________________________________________

3ème partie : MONOLITH~

Manuel Knapp est un artiste polyvalent dans le domaine de l’installation, du son et de l’image. Détournant des logiciels d’architecture pour réaliser ses films d’animation, il créé des espaces indéterminés et complexes, des trompe-l’oeil au scalpel entre rationalité carcérale et monde de machines fantômes, vision d’un Piranese de l'ère numérique. Ses performances sonores s’appuient sur la projection de ces aberrations spatiales, explosant tous nos repères sensoriels.

Manuel Knapp
Né en 1978, peintre, graphiste et musicien, Manuel Knapp est diplômé de l’école des Beaux-arts et de l’Institut électroacoustique de l’École Supérieure de Musique et des Arts du spectacle de Vienne. Il vit actuellement entre sa ville natale, Vienne, et Tokyo. Son travail est constitué d’environnements sonores et visuels au croisement du cinéma d’animation expérimental et de la peinture abstraite minimale. Influencé par l’esthétique picturale des Constructivistes et les essais cinématographiques de l’avant-garde des années 20 (Hans Richter, Viking Eggeling, Walter Ruttmann), il développe un vocabulaire formel et structurel basé sur le langage graphique et la séquentialité. Son film Visibility Of Interim, récompensé par le prix Innovatives kino du Festival du film autrichien Diagonale en 2007 (présenté par Monoquini dans le cadre d'Evento 2009), en est une expression particulièrement aboutie, qu'il renouvelle au travers d'incessantes expérimentations.

knapp.klingt.org
https://vimeo.com/manuelknapp

Avec le soutien du Forum Culturel Autrichien, Paris.

_________________________________________________________________________________________

Cet événement a été rendu possible grâce au concours de Tiffany, Dorine, Jessica, Alison, David, Étienne, Denis, Tonio et David Emmanuel : merci à vous !