François Lagarde. Photo © Pascal Chabot

Au printemps 2014, la Bibliothèque de Bordeaux, sur une proposition de l'association Monoquini, présentait une exposition consacrée à HORS ŒIL ÉDITIONS, maison d'édition indépendante créée en 1999 par François Lagarde, Christine Baudillon et Lionel Broye, et basée à Montpellier.
Cette exposition était l'occasion de donner une forme étendue aux diverses pratiques qui fondent l'activité de HORS ŒIL ÉDITIONS, au travers d'un accrochage de portraits photographiques argentiques, de diffusions vidéo et d'un vaste corpus de documents et d'ouvrages en provenance du fonds de la bibliothèque et de collections privées. Une Dreamachine originale, célèbre objet lumino-cinétique créé par Brion Gysin et Ian Sommerville en 1960, complétait cet ensemble d'une grande richesse.

L'exceptionnelle galerie de portraits était composée d'écrivains, de poètes, de philosophes, d'artistes et de musiciens, que le photographe François Lagarde admirait et avait rencontrés au cours des années 70 et 80.
William S.Burroughs, Brion Gysin, Albert Hofmann, Ernst Jünger, Robert Combas, le groupe Support Surface, l'équipe de Tel Quel, ou encore Andy Warhol, Lou Reed, Nico pour n'en citer que quelques-uns, la liste des personnalités majeures qui étaient passées devant l'objectif de François était impressionnante.

Fondateur des éditions Gris Banal en 1982, François Lagarde avait initié depuis de nombreux projets multimédia et audiovisuels, du cd-rom au DVD, proposant une nouvelle distribution entre l'écriture, la photographie, le son et la vidéo.
Dans les années 90, l'amitié de Roger Laporte et de Philippe Lacoue-Labarthe avait déterminé l'orientation philosophique de ses réalisations, et en 2012, après trois années de tournage en compagnie du philosophe Pascal Chabot, il achevait Simondon du Désert, un portrait de Gilbert Simondon, penseur de la technique qu'on redécouvre aujourd'hui.

François Lagarde s'est éteint le vendredi 13 janvier 2017 à Montpellier.
Nous saluons la mémoire de l'artiste et de l'ami, passeur infatigable à l'énergie si communicative, porteur de lumières exigeant et généreux, animé par une curiosité et une soif d'expérience constantes.

"En ce qui concerne les choses humaines, ne pas rire, ne pas pleurer, ne pas s'indigner, mais comprendre". Spinoza

L'hommage de Pascal Chabot

La Dreamachine. Photo © François Lagarde

+ d'infos sur l'exposition