SCREEN TEST #4

ALLÉLUIA !
UN FILM DE JEAN-BAPTISTE ALAZARD
AVEC DIOURKA MEDVECZKY

DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 2016 À 21H
Projection en plein air à Bordeaux
Lieu secret - Nombre de places limité - paf : 4€
Inscription par mail à info@monoquini.net

Buvette sur place

ALLÉLUIA ! fait le portrait de Diourka Medveczky, sculpteur et réalisateur hongrois installé en France depuis 1948, réputé pour les trois films qu'il a réalisé dans les années 60 sous l'impulsion de sa rencontre avec Bernadette Lafont. Paul, son unique long métrage réunissant trois figures de la Nouvelle Vague - Jean-Pierre Léaud, Bernadette Lafont et Jean-Pierre Kalfon - dépeint la fuite d'un jeune homme qui échoue dans une communauté végétarienne. Salués par la critique qui se réfère à Bresson et Buñuel, ses films ne connaitront pourtant pas de diffusion en salle et sont aujourd'hui largement oubliés.

En 1972, Diourka se retire de toute vie sociale. Il vit depuis au cœur des Cévennes gardoises, dans une maison en bois construite de ses mains et meublée de ses propres sculptures.
À la suite d'André S.Labarthe et Estelle Fredet, qui lui ont consacré un portrait en 2011, Diourka, à prendre ou à laisser, Jean-Baptiste Alazard est parti à la rencontre du vieil ermite solaire à la barbe de prophète profane.

Dans l'esprit lumineux de son précédent film, La Buissonnière (2013), il s'attache à une figure de bâtisseur dissident, jardinier et doux philosophe vivant loin des villes, à la lisière des chemins abandonnés, où une autre vie est possible.
Le film sera précédé par la projection d'un court métrage de Diourka.

Programme :

Jeanne et la moto
1969, n&b, 17 min.
Réalisation et scénario : Diourka Medveczky
Avec Isabelle Mercanton et Paul Fradisse.

Alléluia !
2016, couleur, 59 min.
Un film de Jean-Baptiste Alazard

Séance en présence du réalisateur

Une proposition des amis de l'association Monoquini

Merci à Loïc, Clélia, Antoine et aux curieux d'un cinéma contemporain différent.
Merci au Cinéma Utopia pour son assistance technique.